Les “nouveaux-anciens élèves” de la saison 2008/2009 témoignent…


Anna Gaylor, Marcia de Castro et Ophélie Koering.

Réagir à cet article

 

  • Anna Gaylor (promo 1955), nouvelle-ancienne élève, saison 2008/2009, dans la classe de Daniel Mesguich.
    Comment vous remercier chers camarades de « Rue du Conservatoire » de m’avoir permis de vivre une expérience que depuis si longtemps, j’avais envie et besoin de tenter. Dans ce métier, au bout de quelques années,(très nombreuses en ce qui me concerne) il arrive un moment où l’on se sent « achevé », « terminé ». À ses propres yeux et sans doute aussi à ceux de la profession, on est : ce qu’on est devenu, un point c’est tout. Et l’on éprouve le besoin de se remettre en question, d’aller là où on est jamais allé, de se découvrir éventuellement autre que celui ou celle que l’on fréquente depuis si longtemps. En entrant dans la classe de Daniel Mesguich  j’ai eu le bonheur de recommencer l’apprentissage de notre métier, d’une façon autre qu’à l’époque de mes 20 ans. En contact avec des jeunes qui ont une approche du métier bien différente de la nôtre, l’enseignement de Daniel  Mesguich lui aussi bien différent de mes chers maîtres Henri Rollan et Georges Leroy, tout cela est passionnant et revigorant. Il ne s’agit surtout pas d’opposer ces 2 enseignements mais bien au contraire d’en effectuer, pour notre enrichissement personnel, la synthèse. Je remercie vraiment Daniel Mesguich de m’avoir accueillie dans sa classe et de m’avoir fait travailler avec la même exigence que ses autres élèves. Je remercie aussi mes jeunes camarades  qui un peu étonnés de prime abord de voir leur « grand mère » en débutante m’ont adoptée sans façon et me font travailler allégrement. J’apprends beaucoup à leur contact et j’espère que de mon côté je leur apporte un peu de ce que j’ai acquis au fil des ans. Il me semble que cet échange, bénéfique pour tous, est important et la raison même de notre association […]
     Retrouver sa fiche élève dans l’annuaire Rue du Conservatoire 
  • Marcia de Castro (promo 1986), nouvelle-ancienne élève, saison 2008/2009, dans la classe de Sandy Ouvrier.
    Après 15 ans passés à l’étranger, en Afrique principalement où j’ai créé 2 troupes de théâtre, une école, formé des comédiens et fait plusieurs mises en scène, je suis revenue en France…Revenir en France et au Conservatoire est une vraie chance et un vrai bonheur. Se remettre à la recherche des valeurs essentielles du comédien, revivre les relations professeur-élève, élève-classe, sans être obligé de prouver quoi que ce soit, tout cela donne une grande liberté, sentiment que je ne vivais plus. Se donner le temps de voir, d’écouter, d’essayer des formes d’expressions, des langages différents, sont autant de plaisirs oubliés…J’apprécie énormément ce que Sandy a mis en place dans ses cours… .Elle apporte son énergie et nous fait envoler vers des chemins inconnus ou parfois inexplorés, créant un esprit collectif propice à l’épanouissement de chacun dans la bonne humeur.
     Retrouver sa fiche élève dans l’annuaire Rue du Conservatoire
  • Ophélie Koering (promo 1993), nouvelle -ancienne élève, saison 2008/2009, dans la classe de Philippe Torreton.
    L’année scolaire touche déjà à sa fin et je dis déjà car ces quelques mois passés dans la classe de  Philippe Torreton ont été si enrichissants que j’aurais bien aimé voir le temps se dilater un peu. J’ai eu la chance d’être accueillie dans ce cours avec bienveillance (d’exigence) aussi  bien  par le professeur que par les élèves, pourtant un peu surpris de prime abord de voir débarquer une « ancienne » dans leur classe. Mais l’échange a fonctionné et le lien intergénérationnel  s’est tissé rapidement. J’ai pu profiter de leur énergie, leur fraîcheur, leur engouement, mais aussi de leur regard sur le théâtre d’aujourd’hui. J’ai essayé d’apporter un peu de mon expérience, quelques conseils parfois, du soutien et de la bonne humeur autant que j’ai pu. J’ai beaucoup douté, cherché, tenté, même désespéré parfois mais quelle chance d’avoir pu vivre tout ça dans de telles conditions !. Je ne saurai trop recommander aux anciens de tenter cette expérience, qu’il faut avouer éprouvante mais qui balaie tellement d’idées préconçues. C’est un peu comme sauter dans un fjord ça surprend sur le coup mais on en sort tout revigoré…En résumé : Quel plaisir !
     Retrouver sa fiche élève dans l’annuaire Rue du Conservatoire

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *