LES OMBRES DE L’ARAGUAIA de Guiomar de GRAMMONT Mise en voix par Marcia de Castro


Les Ombres de l’Araguaia (Paroles croisées)

Guiomar De GRAMMONT
En présence de lautrice

 

Le mardi 22 octobre 2019 à 19h30
Salle d’exposition Mairie du 2e

8 rue de la Banque 75002 – Paris 

Métro:  Bourse, Sentier, Les Halles / Bus : 74, 85, 67, 29, 20, 48

Bibliothèque brésilienne- Titre original: Palavras cruzadas- traduit du brésilien par Danielle Schramm / PRIX NATIONAL PEN CLUB DU BRESIL 2017

“Avec cette lecture je veux rendre hommage à l’ autrice, Guiomar de Grammont, qui a eu le courage de s’attaquer à un sujet aussi sensible et « tabou » 

que celui de l’amnistie au Brésil des crimes commis pendant la dictature. 

Si vous suivez l’actualité du monde et celle du Brésil depuis que le nouveau Président est arrivé,

vous comprendrez que la soirée-lecture proposée prend toute sa dimension dans ce contexte.

J’ai connu les années 70 et les horreurs de la dictature. J’étais trop jeune pour me battre

mais suffisamment âgée pour vivre la violence et la mort que la dictature militaire imposait au peuple brésilien et aux enfants de mon âge.

C’est à ce moment là que j’ai commencé à faire du théâtre… 

Dans tout “Etat fort », le théâtre est un « danger », il ne faut pas parler,  surtout ne pas penser …. et les murs ont des oreilles. ”

 

Márcia de Castro

Ni vivant ni mort, Leonardo a disparu. Il avait 20 ans et voulait changer le monde, une dictature impitoyable dominait le Brésil. Pour Sofia, sa petite sœur, il était un dieu. Les années ont passé et le vide ne s’est pas comblé. Le père est mort, la mère s’est enfermée dans son chagrin et Sofia, étouffée par cette absence, part à la recherche du disparu.

Au cours d’une enquête, qui l’amène sur les chemins de la clandestinité révolutionnaire en lutte contre la dictature, un ami lui fait parvenir un cahier étrange. Il raconte à deux voix une forêt amazonienne à la fois magnifique et mortelle ainsi qu’une vie quotidienne éprouvante dans l’Araguaia, région d’Amazonie choisie dans les années 70 par un groupe d’étudiants utopistes pour créer une guérilla de libération des paysans. Ils étaient une soixantaine, on envoya 10 000 soldats pour les combattre. Il y eut peu de rescapés.

Avec : Elodie Chanut – Sofia  / Jean-Noël Dahan – Taco / Valentin de Carbonnières – Lui / Anaïs Maurette de Castro – Elle / Márcia de Castro – Narratrice

Christine Laurent – Narratrice  / Adrien Melin – Marcos / Jean François Torre – Le père / Patricia Varnay– Narratrice  / Marianne Wolfsohn – Laura

Mise en lecture:  Márcia de Castro 

Lecture proposée dans le cadre du Comité de Lecture et Lectures Vagabondes, de Rueduconservatoire, en association avec Éditions Métailié (les 40 ans), La Traversée Des Arts et la Mairie du 2e.

Après la lecture un échange aura lieu avec le public en présence de la philosophe brésilienne Márcia Tiburi et de l’autrice Guiomar de Grammont.

Le nombre de places est limité à 45 personnes.

Entrée gratuite mais réservation indispensable à : lesombres13@gmail.com

Le roman est en vente à la Librairie Petite Égypte, rue des Petits Carreaux, métro Sentier.           Guiomar de Grammont sera présente à la lecture et sera ravie de dédicacer l’ouvrage. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *