“Les sensations insolentes” de Pierre Debauche


“Les sensations insolentes”

de Pierre Debauche

Un livre à lire, relire, feuilleter, consulter, bref à toujours avoir à portée de la main.

LES SENSATIONS INSOLENTES
vingt-six poèmes pour les acteurs
Pierre Debauche
Préface de Daniel Mesguich
Editions Le bruit des autres

« Les textes qui se recueillent ici tournent tous “autour” de la chose “théâtre”…
Ces textes merveilleux, je souhaite à tous ceux qui se doutent que la vie aussi se donne à lire de les lire ; et à tous les jeunes gens qui se destinent au théâtre, je conseillerais de les apprendre par cœur, afin de garder intacte la chance un jour de pouvoir, quand ils seront déjà acteurs, les “apprendre” encore, en eux, mais comme on dit des bonnes nouvelles : “lire par cœur” est sans doute ce qu’on peut souhaiter de mieux à un acteur…
Ce livre a vingt-cinq siècles et il vient d’être écrit. Tous les acteurs l’attendaient, et pourtant c’est une surprise. Il en est ainsi à chaque naissance, n’est-ce pas : on attend un enfant, et on ne sait pas que c’est lui…
Il faut lire Pierre Debauche. Il faut lire et relire, pour avancer, ce sage du théâtre – ou ce fou, car sage, ce sage ne le sera jamais.
Oui, Pierre Debauche ou le passage. » Daniel Mesguich

Ouvrage publié avec l’aide du Conseil régional du Limousin

VIDÉOS DE PIERRE DEBAUCHE

https://youtu.be/BdMEI0xaE5Y

https://www.theatre-contemporain.net/video/Pierre-Debauche-une-histoire-en-Limousin-35e-Francophonies-en-Limousin

https://youtu.be/HrYQ_AHdxY0

https://youtu.be/XhtoY8thMfo

https://youtu.be/lIUO8mEe_u4

 

Pour se procurer l’ouvrage

https://livre.fnac.com/a1234895/Pierre-Debauche-Les-sensations-insolentes

https://www.amazon.fr/Sensations-Insolentes-Pierre-Debauche/dp/2914461496

Pierre Debauche

Pierre Debauche a enseigné au conservatoire de Paris avec Antoine Vitez.

Pionnier de la décentralisation, il est le fondateur du théâtre des Amandiers à Nanterre qu’il dirige jusqu’en 1974

Il fonde sa propre compagnie en 1982, puis dirige successivement le Centre dramatique national du Limousin de 1984 à 1986, le Grand Huit – réunissant la Comédie de Rennes et l’association Maison de la Culture – de 1986 à 1989, et enfin le théâtre du Jour à Agen de 1994 à sa mort.

Il est à l’origine de nombreux théâtres et festivals. Il crée en particulier le Festival des théâtres francophones à Limoges en 1984. Il s’associe avec Jean-Marie Grassin, alors chargé de mission aux relations internationales à l’université de Limoges, pour que cette institution ne présente pas que des spectacles, mais qu’elle constitue une cellule de réflexion sur les relations culturelles, artistiques, intellectuelles du Sud vers le Nord, sur les occasions d’apprentissage mutuel qu’offre l’usage d’une même langue interculturelle. Ainsi est née avec lui l’université de la francophonie fonctionnant d’abord en partenariat, puis en parallèle avec le Festival, et proposant pendant la période du Festival une série de colloques, tables rondes, stages, expositions, débats, etc. en diverses disciplines.

 Théâtre

 Comédien

 Metteur en scène

 Cinéma

 Télévision

 Téléfilms

Séries télévisées

Poésie

  • Les Sensations insolentes, préface de Daniel Mesguich, éditions Le Bruit des autres
  • La Danse immobile suivie de Macache bono, éditions Le Bruit des autres
  • Le Grand Écart ou les 51 nouvelles de la joie de vivre, préface de Daniel Mesguich, éditions L’Ire des marges

 Chanson

  • Pierre chante Debauche, tour de chant de chansons écrites et interprétés par Pierre Debauche, accompagné au piano par Stéphane Barrière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *