L’hommage de Philippe Fretun à Daniel Martin


Daniel,
J’ai apporté
un peu d’eau du lac de Constance
un album de Jacques Higelin
une page de Robert Walser
les silhouettes de Karl Valentin et Liesl Karlstadt
une photo de Boulgakov arborant un sourire presque enfantin
l’odeur des projos dans les cintres
la voix de Pierre Debauche
le fameux numéro de comique troupier
                de Pierre Vial et Antoine Vitez
les lunettes de Ham, dans Fin de Partie
la cape de Fest, le fou de La Nuit des Rois
les gants de Macky le surineur
l’auréole de Saint Elvis
    (un don exceptionnel de Serge Valletti)
une pâquerette de la cité Marcelin Berthelot, à Nanterre
un masque de chat ; à mettre absolument
                  avant de dire du Pierre Desproges
un tuba, en mi bémol
et… le plus important
une petite source
une source inépuisable d’amour
et d’amitié
la mienne et toutes les nôtres
Philippe Fretun

4 commentaires sur “L’hommage de Philippe Fretun à Daniel Martin”

  1. Merci Philippe. J’étais dehors et je n’ai rien entendu. C’est très beau et infiniment émouvant. Je t’embrasse – je l’embrasse lui aussi.
    Jeanne

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *