Paul-Louis MIGNON


Le critique dramatique Paul-Louis Mignon, homme de télévision, de radio, écrivain et créateur du Prix du Livre Inter est décédé samedi 16 novembre 2013 à Apt dans le Vaucluse à quelques jours de ses 93 ans.

Réagir à cet article

 

Il avait crée le Prix du Livre Inter et avait reçu le prix de la critique dramatique de l’Académie Française en 1991 pour un ouvrage sur Charles Dullin.

 

Le critique dramatique Paul-Louis Mignon, homme de télévision, de radio, écrivain et créateur du Prix du Livre Inter est décédé samedi à Apt dans le Vaucluse à quelques jours de ses 93 ans, a annoncé lundi son fils Frédéric.

Né le 29 novembre 1920, Paul-Louis Mignon contracte très tôt le virus du théâtre, à la Sorbonne, où il suit des études de lettres classiques. Il devient secrétaire de Charles Dullin et rencontre Jean-Louis Barrault, dont il est l’assistant sur «Le Soulier de Satin» (1943), Jean Vilar, Jean-Paul Sartre et Louis Jouvet. «Jean-Louis Barrault lui avait demandé de travailler avec lui. Il aurait pu agir à l’intérieur du monde du théâtre, mais il a opté pour une autre voie, celle de critique et d’historien», explique Frédéric Mignon.

Critique à «Combat», puis au journal «Action» de 1944 à 1949, Paul-Louis Mignon entame après la guerre une longue carrière de critique, d’historien et de producteur à la Radiodiffusion et télévision française. «Il se rendait au Pop Club de José Artur (émission culte sur France Inter à partir de 1965) directement à la sortie des générales et était le premier à commenter les spectacles», raconte son fils. «Son billet de quelques minutes était très attendu.»

En 1975, Paul-Louis Mignon crée le Prix du Livre Inter. Il a aussi participé à l’ouverture de la scène parisienne aux théâtres du monde entier avec le Théâtre des Nations, dont il a été un des animateurs. Il a publié de nombreux ouvrages sur le théâtre, dont un sur Charles Dullin qui a reçu le prix de la critique dramatique de l’Académie Française en 1991.

Sur liberation.fr par AFP

   Proche de Charles Dullin, de Jean-Louis Barrault ou de Louis Jouvet, Paul-Louis Mignon avait rencontré pour la radio ou la télévision les plus grands acteurs et auteurs. On l’entend ici en 1963 avec Eugène Ionesco.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *