Philippe KHORSAND


Les obsèques de Philippe Khorsand, décédé le 29 janvier 2008, ont eut lieu lundi 4 janvier à 11h en l’église Saint Roch et l’inhumation au père Lachaise 14h.

PARIS (AFP) — Le comédien Philippe Khorsand, révélé au grand public par les séries TV “Palace” et “Merci Bernard” de Jean-Michel Ribes, est mort mardi (29 janvier 2008) à Paris, à l’âge de 59 ans, des suites d’une maladie.

Pensionnaire de la Comédie-Française de 1988 à 1989, Philippe Khorsand, figure populaire de la télévision, du cinéma et du théâtre, était entré au cours Simon à l’âge de 15 ans. Georges Lautner lui avait offert son premier rôle au cinéma en 1971 dans “Laisse aller, c’est une valse”.

Pour la télévision, il faisait partie de la distribution des séries “Une famille formidable” et “Soeur Thérèse.com” avec Anny Duperey et Dominique Lavanant dans les principaux rôles. Il a tourné une cinquantaine de films et joué dans une trentaine de pièces de théâtre, dont 10 ont été mises en scène par Jean-Michel Ribes, directeur du Théâtre du Rond-Point à Paris.

Après “Merci Bernard”, série de Jean-Michel Ribes qui a renouvelé l’humour à la télévision en 1982, Philippe Khorsand a suivi le réalisateur avec “Palace” dans le rôle du directeur de l’hôtel harcelé par l’éternel client mécontent.

Dans le rôle de “Gentil John”, Philippe Khorsand formait aussi un duo mémorable dans “Palace” avec la comédienne Eva Darlan. Leurs personnages au comble du snobisme, donnaient des conseils aux téléspectateurs pour “être palace chez soi”.

Né le 17 février 1948 d’une mère française et d’un père iranien, Philippe Khorsand a joué au cinéma des personnages très divers sous la direction de Claude Zidi (“Inspecteur la bavure”, “Attention ! Une femme peut en cacher une autre”), Claude Lelouch (“Edith et Marcel”, “Les Misérables”, “Hommes, femmes, mode d’emploi”, “Le courage d’aimer”), Francis Weber (“Les Compères”), Gérard Oury (“La Vengeance du serpent à plumes”), Jean Poiret (“Le Zèbre”), Jacques Weber (“Don Juan”)…

Au théâtre, Philippe Khorsand avait mis en scène en 1971 “Oh ! Calcutta” à l’Elysée Montmartre à Paris. Il a joué sur les planches une variété de rôles, dans “Le Mariage de Figaro” de Beaumarchais (1980), “Leocadia” d’Anouilh (1984), “La Cagnotte” de Labiche (1988), “La Mégère apprivoisée” de Shakespeare (1992), “Cyrano de Bergerac” de Rostand (1997).

Sa dernière collaboration avec Jean-Michel Ribes remonte à quelques mois avec le tournage du film “Musée haut, musée bas” dont la sortie est prévue en octobre.

Philippe Khorsand a participé dernièrement à des publicités pastichant la série “Palace” pour une compagnie d’assurance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *