Principe et témoignages

Les métiers du spectacle sont par essence des activités précaires où rien n’est jamais durablement acquis et où fortune et abondance d’amis peuvent très vite se transformer en misère et solitude absolues.

S’il est souvent difficile de démarrer et de « percer », il est encore plus souvent difficile de « durer ». L’idée de la tontine est donc de mettre en place, pour tout ancien du Conservatoire, un filet anti catastrophe en sus de ceux qui existent déjà et qui ne sont pas toujours suffisants.

Une cagnotte se constitue susceptible d’aider toute personne en difficulté passagère sous forme de dons. Les aides peuvent concerner les nécessités premières : loyer, charges, nourriture…
Témoignages anonymes :

  • « On ne peut qu’être heureux de se sentir ensemble et solidaire – toutes générations confondues – à l’écoute les uns des autres… J’ai traversé une période très difficile financièrement et Rue du Conservatoire est venue à mon aide. Cette aide même modeste m’a été précieuse. Tout devient possible parce qu’on est ensemble et qu’on veut s’aider, s’écouter. »

  • « […] J’ai appris qu’il y avait une autre réunion des anciens élèves du Conservatoire. J’ai de grosses difficultés financières, je ne peux régler ma cotisation . Je suis au RMI. 374 euros par mois. J’aimerais continuer à être tenue au courant de ce qui se passe au sein de l’association…. J’ai déjà assez honte d’être au RMI, j’aimerais que vous gardiez cela pour vous. Merci. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *