Recherche urgente de lecteurs


DISTRIBUTION CLOSE

Réagir à cet article

RECHERCHE URGENTE de LECTEURS 

Pour la prochaine Lecture Vagabonde « Eva », de Vincent Poussou
mise en lecture : Ariane PICK
qui se donnera le lundi 25 février 2013
au Théâtre de l’Odéon, salle Roger Blin, à 17h30

Nous recherchons :

Rôles masculins :

  • AL & Ernesto : Al est un gigolo qui deviendra Ernesto, un chef révolutionnaire. 20-25 ans. Beau garçon, séduisant mais pas séducteur. Forte présence. Brun plutôt que blond. Personnage pasolinien, rebelle et fougueux sous une apparence docile. Plutôt musclé et sec. Acteur agile, genre sous-commandant Marcos avec des allures de Che Guevara.
  • Zimmer : Majordome d’un dictateur. 30-40 ans. Séducteur mais pas séduisant. Plutôt brun. Courageux et lâche, servile et habile. Cheveux court. Une certaine élégance.
  • Friedrich : Jeune général. 25-35 ans. Très maigre, plutôt blond. Exalté et fragile. Entre Treplev et le docteur Folamour.
  • LE President : un dictateur. Il peut être imposant, large et lourd, avec une certaine prestance… de la superbe. D’âge mûr, la cinquantaine, il peut être chauve ou avoir les cheveux courts. Un mélange d’assurance et de cynisme… voire d’une certaine cruauté.

Rôles féminins :

  • EVa : la femme du Président. La quarantaine. Beaucoup de classe et d’autorité. Ce n’est pas une potiche. Elle assumera le pouvoir quand cela sera nécessaire. Grande. Dure ou charmeuse, elle passe d’un registre à l’autre, c’est un personnage très théâtral et manipulateur. Entre Marlène Dietrich et Greta Garbo avec la sensibilité d’Ingrid Bergman. Elle a traversé des épreuves qui l’ont durci. Elle en a beaucoup vu, et pour elle, la fin justifie les moyens. 
  • ANA : Jeune femme prostituée, 20-25 ans. Lucide et généreuse, généreuse d’âme et de corps. Elle est pulpeuse, sans un gramme de trop. plutôt blonde, elle peut être révoltée et sentimentale.

Vous pouvez envoyer vos photos ainsi que vos coordonnées à : LV@rueduconservatoire.fr 
en précisant le rôle pour lequel vous postulez.

Rappel important

Cette annonce s’adresse aux membres de l’association, à jour de leur cotisation
mais il vous est possible d’adhérer   
Bulletin d’adhésion en ligne
gratuité pour les élèves et les ayants droit au JTN lors de leur première année d’adhésion à l’association

Participation bénévole.

Disponibilité requise : outre le 25 février, jour de la Lecture Vagabonde, un minimum de 3 séances de répétition texte en main.


Dans le principe des Lectures Vagabondes, il s’agit de  favorise la rencontre – dans le travail – d’artistes qui ne se connaissent pas.

EVA
TRAGI-COMEDIE CONTEMPORAINE  ET MACHIAVELIQUE

Eva > Résume        

Eva, la femme d’un dictateur, cherche à sauver son pouvoir chancelant, en manipulant Friedrich, jeune général, Zimmer, majordome de son mari, et Anna, jeune prostituée

Eva > l’histoirE

Une révolte populaire secoue une dictature. Le chef de la rébellion, Al, est un jeune gigolo qui officie au Dolly, un bordel de luxe. Al est aussi l’amant du président, qui pour cette raison hésite à réprimer la révolte.  Sous la pression de la présidente, il fait arrêter et torturer Al, mais sombre dans la mélancolie. Ana, jeune prostituée du Dolly, donne au président une drogue qui doit lui permettre de retrouver Al, et le plonge dans un profond sommeil.

La révolte s’étend, et le président, la présidente et Ana doivent se cacher dans un bunker, où Ana continue à servir de putain pour les soldats. Le président toujours plongé dans le coma, est soigné par Zimmer, son fidèle majordome. Ils sont rejoints par Friedrich, jeune général qui a une relation trouble avec la présidente. Friedrich et la présidente veulent obtenir de Zimmer le code de l’envoi des missiles nucléaires, que le président  est supposé lui avoir confié. Zimmer ayant un faible pour Ana, ils essayent d’utiliser celle-ci pour que Zimmer donne le code. Mais Zimmer et Ana font alliance, et Ana part prévenir Al qui a survécu et dirige les rebelles.

Zimmer, la présidente, et le président, ont rejoint Friedrich dans une base secrète dans la jungle, où sont cachés les derniers missiles. Zimmer occupe la présidente afin de laisser le temps à Ana de trouver Al. Mais il ne peut échapper à Friedrich qui l’arrête et le torture. La présidente avoue à Friedrich qu’elle est sa mère, et qu’il est juif. Ils envoient les missiles, mais Friedrich qui ne supporte pas cette révélation, poignarde la présidente. La base est attaquée par les rebelles prévenus par Ana, et la présidente meurt dans les bras de Al, qui se fait maintenant appeler Ernesto.

Le président sorti du coma, est abandonné seul dans la jungle. 

Vincent Poussou, janvier 2013

EVA

« Le décor campe une ville, un pays aux abois, la révolte sourd aux portes du pouvoir et ses cercles concentriques rétrécissent peu à peu l’espace du repli, comme la pression d’un main qui se referme, inexorable. Mais le climat révolutionnaire n’est qu’un prétexte pour explorer une autre problématique, plus universelle. Par delà la trame politique d’une histoire de guerre, où valsent d’improbables duos, c’est des abîmes de l’humain qu’il s’agit ici. Eva, dans sa composition d’ensemble, évoque notamment le principe de La Ronde, de Schnitzler : les couples s’enchaînent, chacun vient affronter le jeu comme une lutte pour l’affirmation de sa propre individualité,  dans l’espoir d’une victoire qui lui donne raison de désirer encore »

Julien Ségol

Les Lectures vagabondes

Les Lectures Vagabondes sont une activité de l’association Rue du Conservatoire.

Avec les Lectures Vagabondes, nous suscitons des rencontres de travail entre acteurs, auteurs, metteurs en scène mais aussi, parfois, avec des plasticiens, vidéastes, musiciens…

 

Chaque mois, nous présentons une Lecture Vagabonde, mise en espace ou en voix de textes d’auteurs contemporains non encore édités, des coups de cœur revendiqués par des choix personnels.

 

Les Lectures Vagabondes ont lieu ici et là – à l’issue de 2 à 3 séances de répétition – dans un théâtre ou dans des lieux atypiques, appartement, bureau, piscine, boucherie, loft industriel, église, marchand de bonbon, laverie du coin… Un lieu-décor dont la pertinence est dictée par le texte… Et le contexte.


 

Bien cordialement et à bientôt !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *