ROBIN RENUCCI, L’ARDENT INSOUMIS par Éric Fourneau


“Robin Renucci, l’ardent insoumis”

par Eric Foureau

Aux Editions de l’Attribut dans la collection “Empreintes” (juillet 2006, 12 euros)
« Dans ce monde formaté, il est essentiel de redonner du sens aux utopies collectives et d’encourager le désir d’inventer, de créer des imaginaires… »

Au faîte de sa popularité à la fin des années 1980, fulgurant dans Escalier C, triomphant dans Le Soulier de satin mis en scène par Vitez au Festival d’Avignon, Robin Renucci revient en pleine lumière avec la réalisation de son premier long métrage, Sempre vivo, fantaisie inclassable sur le rêve, le théâtre, la Corse, la mort…
Il n’avait pas pour autant disparu depuis. Toujours exigeant dans ses choix de théâtre, de cinéma et de télévision, il s’est consacré corps et âme aux Rencontres de théâtre en Corse qu’il a initiées au sein de son association d’éducation populaire, l’ARIA.

Ce livre révèle au lecteur l’étendue de la palette de Robin Renucci. L’homme, généreux et attentionné, privilégie aux paillettes du starsystem la fidélité aux gens et à la Corse. Le comédien revendique de se mettre au service des poètes. Le réalisateur est audacieux et exalté. Et, en toutes circonstances, Robin Renucci s’avère être un inoxydable esprit critique qui aime à éveiller nos consciences, célébrer l’éducation artistique et notre capacité à élargir toujours plus les portes de l’imaginaire.

Plus qu’une biographie, cet ouvrage est une rencontre avec une personnalité hors du commun.

 Robin Renucci

 Robin Renucci est un ancien élève  du Conservatoire national supérieur d’art dramatique

Convaincu que dans ce monde formaté, il est essentiel de redonner du sens aux utopies collectives et d’encourager le désir d’inventer, de créer des imaginaires…, il s’investit en Corse dans le développement d’un festival de théâtre et d’ateliers dramatiques dans la tradition de l’éducation populaire. Situées en Haute-Corse, dans la micro-région du Giussani, les activités de l’association ARIA (Association des rencontres internationales artistiques, créée en 1998) visent aussi à la re-dynamisation d’un territoire du Parc régional de Haute-Corse en voie d’abandon.

Le , le ministère de la Culture annonce sa nomination à la direction des Tréteaux de France. Il y succède à Marcel Maréchal.

Il préside, depuis 2017, l’association des centres dramatiques nationaux5.

Il est, depuis , membre du Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle6, au titre des personnalités issues du monde de l’éducation ou de la culture.

Décorations

2 Filmographie sélective

2.1 Acteur

2.1.1 Au cinéma

2.1.2 Courts-métrages

 Documentaire

À la télévision

Réalisateur

Théâtre

Comédien

 Metteur en scène

Engagements

Il est membre du Secours Populaire Français et de Amnesty International.

 Prix et distinctions

 Récompenses

 Nominations

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *