Sacha BRIQUET


Le comédien Sacha Briquet, figure de la Nouvelle Vague et second rôle populaire au cinéma, au théâtre et à la télévision durant cinquante ans, est mort début juillet à Deauville (Calvados) à l’âge de 80 ans. Il a été incinéré à Caen le 26 juillet 2010.

Réagir à cet article

 

  lire les réactions

Le corps de l’acteur a été retrouvé lundi à son domicile par sa femme de ménage, «une huitaine de jours» après le décès, de mort naturelle, a précisé mardi en fin de matinée un policier de Deauville soulignant qu’aucun proche ne s’était encore manifesté.

Né Alexandre Edouard Albert Briquet en avril 1930, Sacha Briquet qui a démarré sa carrière en 1950 dans “Sous le ciel de Paris” de Julien Duvivier, a tourné une soixantaine de films dont “La tour de Nesle” d’Abel Gance, “Sénéchal le magnifique” de Jean Boyer, “Un témoin dans la ville” d’ Edouard Molinaro, “Archimède le clochard” de Gilles Grangier.

Claude Chabrol en avait fait l’un de ses personnages fétiches, séduit par son registre et sa personnalité extravertie.

En 1961, Jean Renoir l’a fait tourner dans “Le Caporal épinglé”. Sacha Briquet qui fut un grand amis de Marlene Dietrich, a aussi travaillé avec Jean Girault, Philippe de Broca, Michel Deville, Costa-Gavras, Gérard Oury, Claude Miller, Jean-Marie Poiré…

Il fut aussi “monsieur travling” dans l’émission “L’Ile aux enfants” à la télévision. En 1995, il joue dans “Pédale douce” puis “Belle Maman” de Gabriel Aghion. Au théâtre, le comédien s’est illustré dans de nombreuses pièces à succès dont “Folle Amanda” de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, et “La Puce à l’oreille” de Georges Feydeau. Il avait publié à la fin des années 70 un livre de souvenirs signé “Comédien, pourquoi pas ?”

(Source AFP)

Réactions

  1. 23/7/10 – Il est dommage que l’AFP ait mentionné exclusivement des films dans lesquels Sacha n’a tenu qu’un rôle mineur. Il eût été plus heureux de rappeler que dans LES BONNES FEMMES, de Claude Chabrol (1960), dans FUNNY BOY, de Christian Le Hemonet (1987), ou encore dans LIFT SHOW, court métrage abondamment récompensé du même Christian Le Hemonet (1984), Sacha Briquet a tenu de grands rôles ou le rôle principal. En outre, il était Chevalier dans l’ordre des Arts et Lettres. A sa demande, notre camarade sera incinéré à Caen lundi prochain 26 juillet
    Manuel Bonnet   Lui écrire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *