SE DÉFENDRE – DROITS RECHARGEABLES ET DROIT D’OPTION


IMPORTANT – QUESTION DE SURVIE ! Réunion, le 1er juin 2015 à 19h, à Confluences, 190 boulevard de Charonne.

Le lundi 1er juin, 19h
à Confluences

190 boulevard de Charonne
m° Philippe Auguste ou Alexandre Dumas

Réunion
pour débattre, réussir à se défendre, agir collectivement…

Projection d’une vidéo de 14 minutes
“Droits rechargeables, précarité éternelle”


Bonjour,

 

L’Unedic semble aujourd’hui considérer que la première priorité est de créer un corps de contrôleurs pour fliquer les chômeurs, sommés de trouver un emploi, alors que des emplois, il n’y en a pas.  Pourtant, une réelle catastrophe a été organisée avec la mise en place de droits rechargeables, bien trop partiellement corrigée par le droit d’option. Ce qu’il faudrait revoir, à vrai dire, c’est la totalité de la convention Unedic et la gestion de l’assurance chômage !
Depuis que cette nouvelle convention est entrée pleinement en application, le 1er octobre 2014, les témoignages arrivent en nombre. Le désespoir règne pour des milliers de gens. Nous l’avions dénoncé dès la signature et là, les faits qui parlent d’eux-mêmes : ce sont les plus précaires qui trinquent.
Voilà pourquoi il nous semble indispensable d’expliquer la logique de cette convention, que chacun puisse comprendre ce qui lui arrive ou ce qui risque de lui arriver.

Nous proposons une réunion pour débattre, réussir à se défendre, agir collectivement : lundi 1er juin à Confluences, 190 boulevard de Charonne, m° Philippe Auguste ou Alexandre Dumas
Rendez-vous à 19h
Projection d’une vidéo de 14 minutes “Droits rechargeables, précarité éternelle”

Il peut être intéressant de lire entre autres :
DROIT D’OPTION SOUS CONDITIONS

Rester chacun dans son coin, c’est pas du tout une solution.
UNEDIC, DROITS RECHARGEABLES, DRESSONS L’ETAT DES LIEUX ET LUTTONS ! , enquête-action collective pour dénoncer les méfaits de la nouvelle convention.

On peut lire aussi de nouvelles publications sur le site en lien avec les dernières mesures de flicage des chômeurs planifiées pour cet été.

SOURIEZ, VOUS ÊTES RADIES !
La décision a été prise : lors du conseil d’administration du 15 avril 2015, Pôle emploi a décidé de mettre le paquet sur le flicage des chômeurs : « Tous les demandeurs d’emploi sont susceptibles d’être contrôlés », de manière « ciblée », « aléatoire » ou suite à un signalement. 200 agents seront recrutés prochainement pour cette noble tâche, pour une mise en oeuvre dans toute la France dès le mois d’août (…)
Lire l’article

HARO SUR LES CHÔMEURS, CONTRÔLE DES VIES PRECAIRES
Mercredi 20 mai, le conseil d’administration de Pôle emploi s’est réuni. Pour corriger la mise en application catastrophique des droits rechargeables ? Pour améliorer les procédures d’indemnisation ? Pour envisager de nouveaux recrutements et une formation plus adaptée des agents afin de mieux conseiller, aider, accompagner les chômeurs ? Non !
Lire l’article

QUE LA CHASSE AUX CHÔMEURS (RE)COMMENCE !
C’est parti, le contrôle des chômeurs va se généraliser, s’intensifier. On s’y attendait. Quand les politiques veulent faire diversion, ils convoquent les chômeurs. Ils ont bon dos.
En 1970, Raymond Barre déjà cherchait les faux chômeurs qui gonflaient les statistiques. En 1991, Michel Charasse, alors Ministre du Budget, lâche sa petite phrase sur les « 700 000 faux chômeurs en France », lui les avait comptés.
Lire l’article

www.cip-idf.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *