STAGE INTENSIF – DECOUVERTE DU PROCESSUS – Soeurs et frères


Il reste encore des places.

Lieu du stage : Atelier Blanche Salant – 14, rue Crespin du Gast – 75011 Paris – Esc A / 2e étage
Durée : 45h / 5 jours consécutifs de 9h à 20h30 (planning détaillé envoyé 15 jours avant le stage)
Tarif : 575€

Thème du stage: “SŒURS ET FRERES”
Avec pour support des monologues tirés d’œuvres classiques et contemporaines
Du mardi 13 au samedi 17 septembre 2022
9h30-21h

Professeurs

Catherine Gandois

 Zaïra Benbadis

 Stéphane Vernier

 

Profil professionnel des stagiaires : Ce stage est pour toutes et tous souhaitant être introduit au Processus, la méthode de travail enseignée à l’Atelier Blanche Salant.
Prérequis et expérience professionnelle des stagiaires :
Pas d’expériences précédentes obligatoire.

Un engagement de présence et d’assiduité sur l’ensemble du stage.
Une lettre de motivation sera demandée aux postulants avant inscription

Lieu du stage : Atelier Blanche Salant – 14, rue Crespin du Gast – 75011 Paris – Esc A / 2e étage
Durée : 45h / 5 jours consécutifs de 9h à 20h30 (planning détaillé envoyé 15 jours avant le stage)
Tarif : 575€

Pendant toute la durée du stage vous découvrirez progressivement la méthode enseignée à l’Atelier Blanche Salant : travail quotidien de travail corporel,  improvisation solo, improvisation duo et travail à partir de monologues du répertoire classique et  moderne.

Tous ces exercices se feront autour du thème de « Sœurs et frères ».

Contenu :

– Corps, espace, rythmique avec Stéphane Vernier

–  Jeu / approche du Processus : improvisations solo/duo par étapes avec les outils du Processus et travail à partir de monologues sur des œuvres classiques et contemporaines, théâtrales ou cinématographiques avec Catherine Gandois et Zaïra Benbadis.

Moyens pédagogiques techniques et d’encadrement :

  • Lectures des œuvres travaillées pendant le stage et travail d’enquête sur un personnage donné dans une sélection de monologues en amont du stage (proposés 15 jours avant le début du stage)
  • Travail d’improvisation basé sur les actions psychophysiques (Objectif – Obstacle – Action) Mettre à jour le sens caché du texte. Mettre à jour le comportement du personnage, ses pensées (la partie non textuelle, non verbale).
  • Travail des monologues où l’improvisation reste essentielle en paraphrasant.
  • Recherche des actions psychophysiques du personnage pour aboutir à une grande liberté de jeu. Faire le lien entre les fondements de l’improvisation et le travail sur le texte. Ce n’est qu’en toute dernière étape que le texte de l’auteur doit être su par cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *