Théatrales


Théâtrales Jeunesse et Ateliers Théâtrales Jeunesse, automne 2022

Sous l’égide de la consolation

Se lancer dans une liste exhaustive des raisons d’être tristes ou démoralisé·es serait peine perdue. Pour autant, ces sentiments sont légitimes, et il nous appartient de trouver de petits points d’accroche, des solutions pour être consolé·es. Aussi, sans prétendre que les livres que nous publions parviendront à effectuer cette lourde et noble tâche à coup sûr, nous estimons qu’ils sont autant de pierres dans un jardin zen, sur le chemin de l’apaisement. Les trois titres jeunesse, publiés en septembre et en octobre, participent de ce mouvement que l’on pourrait nommer « théâtre de la consolation ».

Antonio Carmona, comme à son habitude, use d’humour et de tendresse pour consoler Cyann de la mort accidentelle de son amie et ses propres parents des maux de la vie d’adulte. Au passage, l’on rit et l’on pleure avec elleux.

Sabine Revillet délivre une fable familiale et dystopique sur le transhumanisme, ou comment se consoler en famille et accepter notre finitude – car la science ne peut probablement pas tout, et c’est heureux.

Sabine Tamisier façonne une jeune fille attachante née différente du fait d’une alcoolisation fœtale. Elle l’amène sur le chemin de l’acceptation de soi et de la consolation face à l’injustice. Par ce geste, l’autrice contribue à une action de prévention des addictions en direction des jeunes.

Des personnages qui nous ressemblent ou non, mais que l’on gardera longtemps à l’esprit après la découverte de leurs épisodes de courage et de faiblesse, de larmes et de joie, pour se rasséréner, un peu.

Belle rentrée, belles lectures, prenez soin de vous et du collectif.

L’équipe des éditions Théâtrales

Partagez
Tweetez
Instagram
 

Les fantômes sont-ils toujours dans de beaux draps ? d’Antonio Carmona, collection “Théâtrales Jeunesse”

Pendant la récré, Cyann et Ophélie, 10 ans, jouent au foot. Mais le ballon s’échappe. Ophélie, partie le récupérer, meurt renversée par un camion.

Cyann se sent coupable. Désormais, ses nuits sont hantées par les visites du fantôme de son amie, bien décidé à lui gâcher la vie. Ses parents ne remarquent rien, pris par leurs propres soucis : sa mère est harcelée au travail et son père est au chômage.

Heureusement, de secrets sur le foot en blagues sur Chuck Norris, le temps passe et finit par arranger les choses pour elle. Les parents de Cyann vont mieux, et Ophélie accepte de la laisser tranquille pour aller jouer au ballon sur les immenses terrains du ciel.

Cette pièce pleine de fantaisie parle de ce qui nous empêche parfois d’avancer et prône l’humour et la libération de la parole pour s’en délivrer.

Coll. « Théâtrales Jeunesse » – 66 p. – 8 euros – en librairie le 15 septembre 2022 – ouvrage publié avec le soutien du Centre national du livre.

Pour lire un extrait, c’est ici

La mise en scène de Mélissa Zehner d’Il a beaucoup souffert Lucifer entame sa deuxième saison de tournée en 2022-2023 (compagnie Si Sensible). Il sera joué :

Et dans plusieurs autres villes au cours de la saison, à retrouver sur le site de la compagnie Si Sensible.

Antonio Carmona a récemment achevé l’écriture d’une nouvelle pièce à destination des collégiens intitulée Les hamsters n’existent pas, une commande du NEST – Centre dramatique national de Thionville. Le spectacle est en cours de production et sera mis en scène courant 2023.

© Alex Nollet

Pour connaître l’ensemble de son œuvre et lire sa biographie complète, c’est ici.

 

Mon grand-père, ce robot de Sabine Revillet, collection “Théâtrales Jeunesse”

Lorsque Jacques, le grand-père d’Angie, 9 ans, meurt, toute la famille est bouleversée.

Et si l’on remplaçait papi par un robot à son image ? Pour alléger le deuil, Garance, la mère, se tourne vers la société Illusion Robotic qui fabrique des humanoïdes ressemblant parfaitement aux disparus.

Les membres de la famille ne sont pas tous d’accord, et l’arrivée de ce substitut qui montre vite ses limites va perturber leurs vies. Heureusement, le fantôme de Jacques s’en mêle !

Une fable familiale et futuriste touchante qui invite à réfléchir aux sentiments et à l’attachement.

Coll. « Théâtrales Jeunesse » – 66 p. – 8 euros – en librairie le 15 septembre 2022 – ouvrage publié avec le concours du Centre national du livre.

Pour lire un extrait, c’est ici

Jérôme Wacquiez (Compagnie des Lucioles) met en scène Mon grand-père, ce robot. Des résidences de travail sont prévues en 2022-2023 et le spectacle sera joué au festival Off d’Avignon en juillet 2023.

Étiquette(s), spectacle coécrit avec Julien Rocha, sera joué dans une mise en scène de Cédric Veschambre par la Compagnie Le Souffleur de Verre :

Sabine Revillet sera en résidence d’autrice avec le Centre national du livre au lycée Joliot-Curie à Dammarie-lès-Lys au cours des mois de novembre et décembre 2022.

Elle finalise l’écriture de deux pièces, Papa-poisson et Les Filles électriques, travail commencé lors d’une résidence d’écriture à la Médiathèque Noailles en partenariat avec le Théâtre de la Licorne (scène conventionnée “Art, enfance, jeunesse”) et la Ville de Cannes.

© Olivier Allard

Pour connaître l’ensemble de son œuvre et lire sa biographie complète, c’est ici.

 

Malou Hibiscus Flamant. Parlons des TSAF (troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale) de Sabine Tamisier, collection “Ateliers Théâtrales Jeunesse”

Malou Hibiscus Flamant, 15 ans, raconte son histoire. Depuis son plus jeune âge, elle présente des réactions imprévisibles, des difficultés de concentration et d’apprentissage. Ses parents ne comprennent pas ce qui lui arrive, jusqu’au jour où sa mère accepte de regarder la vérité en face : elle a bu pendant sa grossesse et Malou souffre d’un syndrome d’alcoolisation fœtale. Les parents essaient de ne pas se laisser submerger par la culpabilité et d’accompagner leur fille. Malou, elle, découvre l’amitié avec Sulivan et apprend à vivre avec son handicap.

Cette pièce tout en délicatesse s’adresse aux jeunes comme à leur famille et permet de découvrir une réalité méconnue qui touche 600 000 personnes en France.

En fin d’ouvrage, un dossier livre les informations clés sur tous les TSAF (troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale) et donne des pistes de travail théâtral en groupe afin de sensibiliser au message « zéro alcool pendant la grossesse ». Un outil précieux pour les médiateurs du théâtre jeune public, les travailleurs sociaux et les enseignants.

Coll. « Ateliers Théâtrales Jeunesse » – 84 p. – 9 euros – en librairie le 13 octobre 2022.

Cet ouvrage a été publié en partenariat avec l’association Vivre avec le SAF, et avec le soutien du Fonds Addict’AIDE.

Pour lire un extrait, c’est ici

Malou Hibiscus Flamant sera lu au Théâtre municipal de Pertuis le samedi 19 novembre 2022 dans le cadre des Dionysies, festival des amateurs de théâtre du sud Luberon.

Le 7 octobre 2022, le texte Princess Miranda (inédit) de Sabine Tamisier sera joué par la Compagnie En Avant Scène au Théâtre 108, à Aix-en-Provence, à 14h30 pour les scolaires et professionnel·les du spectacle, puis à 19 heures en version tout public.

Sabine Tamisier lira, aux côtés d’Agnès Pétreau, L’Étranger d’Albert Camus (éd. Gallimard) le vendredi 18 novembre 2022 à 19 heures à la Médiathèque La Mine des Mots de Trets, dans le cadre du Festival Par Les Villages, dans une production de la compagnie Senna’ga.

Mamie elle fait que des pulls blancs parce que la neige lui manque, autre texte de l’autrice (inédit), sera joué par la Compagnie Le bel après-minuit du 21 au 25 novembre 2022 à Fayence (lieu et horaires à venir).

Pour connaître l’ensemble de son œuvre et lire sa biographie complète, c’est ici.

Cet email a été envoyé à info@rueduconservatoire.fr, cliquez ici pour vous désabonner.

47, avenue Pasteur 93100 Montreuil FR

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *