THEATRE : des rendez-vous incontournables !


 
---
---

Très prochainement

Des rendez-vous forts en théâtre !

---

La Brèche de Naomi Wallace, mise en scène par Tommy Milliot

Une pièce qui déconstruit le rêve américain grâce à une mécanique implacable

La Brèche de Naomi Wallace, mise en scène par Tommy Milliot

Avec La Brèche de Naomi Wallace, Tommy Milliot poursuit l’exploration des écritures contemporaines qu’il mène depuis la naissance de sa compagnie Man Haast en 2014. Tragédie de quatre adolescents, cette pièce déconstruit le rêve américain grâce à une mécanique implacable.

Lire la suite.

---

Le Grand Inquisiteur d’après Fédor Dostoïevski, mise en scène Sylvain Creuzevault

Un fragment central du roman de Dostoïevski qui met Jésus en accusation et questionne la compatibilité du bonheur et de la liberté .

Le Grand Inquisiteur d’après Fédor Dostoïevski, mise en scène Sylvain Creuzevault

Avant de créer une adaptation des Frères Karamazov dans son ensemble, Sylvain Creuzevault propose une première forme centrée sur la fable du Grand Inquisiteur. Un fragment central du roman de Dostoïevski qui met Jésus en accusation et questionne la compatibilité du bonheur et de la liberté .

Lire la suite.

---

Peter Stein revient à Tchekhov avec Le Chant du cygne, Les Méfaits du tabac, La Demande en mariage et le comédien Jacques Weber.

Le metteur en scène allemand Peter Stein revient à l’un de ses auteurs de prédilection

Peter Stein revient à Tchekhov avec Le Chant du cygne, Les Méfaits du tabac, La Demande en mariage et le comédien Jacques Weber.

Après une double échappée dans le théâtre de Molière par le biais du Tartuffe et du Misanthrope, le metteur en scène allemand Peter Stein revient à l’un de ses auteurs de prédilection : Anton Tchekhov. Il crée Le Chant du cygne, Les Méfaits du tabac et La Demande en mariage, trois pièces en un acte interprétées par Jacques Weber, Marion Combe et Loïc Mobihan.

Lire la suite.

---

Un Monde meilleur, épilogue de Benoît Lambert

Un seul-en-scène corrosif avec Christophe Brault qui interroge la disparition de l’humanité. Où le rire se met au service d’une réflexion sur l’histoire de notre espèce.

Un Monde meilleur, épilogue de Benoît Lambert

En épilogue de son feuilleton théâtral Pour ou contre un monde meilleur, initié en 1999, Benoît Lambert met en scène le comédien Christophe Brault dans un seul-en-scène corrosif interrogeant la disparition de l’humanité. Une descente aux enfers tragi-comique où le rire se met au service d’une réflexion sur l’histoire de notre espèce.

Lire la suite.

---
---

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *