Théâtre, une rentrée musclée ! Premiers rendez-vous.


 

Théâtre, une rentrée musclée !

Premiers rendez-vous.

---

Peter Stein revient à Tchekhov avec Le Chant du cygne, Les Méfaits du tabac, La Demande en mariage et le comédien Jacques Weber.

Après une double échappée dans le théâtre de Molière par le biais du Tartuffe et du Misanthrope, le metteur en scène allemand Peter Stein revient à l’un de ses auteurs de prédilection : Anton Tchekhov. Il crée Le Chant du cygne, Les Méfaits du tabac et La Demande en mariage, trois pièces en un acte interprétées par Jacques Weber, Marion Combe et Loïc Mobihan.

Lire la suite.

---

Avant la retraite de Thomas Bernhard, mis en scène par Alain Françon

Alain Françon met en scène Catherine Hiegel, Noémie Lvovsky et André Marcon dans Avant la retraite de Thomas Bernhard. Une « Comédie de l’âme allemande » qui ouvre sur les abîmes de l’humain.

Lire la suite.

---

Iphigénie de Jean Racine, mise en scène et scènographie de Stéphane Braunschweig

Alors que les Grecs s’apprêtent à franchir la mer pour aller écraser l’insolence troyenne, le monde s’arrête, faute de vent. Stéphane Braunschweig répète à notre époque la question que pose Racine : que sacrifier pour que les affaires reprennent ?

Lire la suite.

---

La Brèche de Naomi Wallace, mise en scène par Tommy Milliot

Avec La Brèche de Naomi Wallace, Tommy Milliot poursuit l’exploration des écritures contemporaines qu’il mène depuis la naissance de sa compagnie Man Haast en 2014. Tragédie de quatre adolescents, cette pièce déconstruit le rêve américain grâce à une mécanique implacable.

Lire la suite.

---

Le Grand Inquisiteur d’après Fédor Dostoïevski, mise en scène Sylvain Creuzevault

Avant de créer une adaptation des Frères Karamazov dans son ensemble, Sylvain Creuzevault propose une première forme centrée sur la fable du Grand Inquisiteur. Un fragment central du roman de Dostoïevski qui met Jésus en accusation et questionne la compatibilité du bonheur et de la liberté .

Lire la suite.

---

Mes Frères de Pascal Rambert, mise en scène de Arthur Nauzyciel

Après avoir mis en scène une version sud-coréenne de Clôture de l’amour à l’été 2019, Arthur Nauzyciel signe aujourd’hui la création de la nouvelle pièce de Pascal Rambert. Il dirige Adama Diop, Marie-Sophie Ferdane, Pascal Greggory et Frédéric Pierrot dans Mes Frères, texte dont il interprète lui-même l’un des personnages.

Lire la suite.

---

Le Théâtre et son double d'après Antonin Artaud, conception et mise en scène de Gwenaël Morin

Texte culte, référence incontournable du théâtre contemporain, Le Théâtre et son double d’Antonin Artaud va être porté à la scène par Gwenaël Morin et une troupe de 8 comédien.nes. Un projet compliqué, à la folie menaçante, selon le metteur en scène.

Lire la suite.

---

A l’abordage d’Emmanuelle Bayamack-Tam d’après Le Triomphe de l’amour de Marivaux, mise en scène de Clément Poirée

Emmanuelle Bayamack-Tam propose une relecture jubilatoire de l’utopie abstinente inventée par Marivaux. Clément Poirée la met en scène pour un éloge de l’amour comme arme contre la peur.

Lire la suite.

---

D’autres mondes de Frédéric Sonntag

Pour sa nouvelle création, Frédéric Sonntag signe et met en scène un texte sur les mondes parallèles.

 

Lire la suite.

---

Aria da capo, un spectacle de Séverine Chavrier

Dans Aria da capo, Séverine Chavrier met en scène quatre adolescents apprentis musiciens. Trois garçons et une fille qui racontent cet âge à part avec leurs mots, leur musique et leurs vidéos.

Lire la suite.

---

Oblomov de Nicolas Kerszenbaum d’après Ivan Goncharov, mis en scène de Robin Renucci

Dans le nouveau cycle des Tréteaux de France « urgence, ralentir », qui questionne la reconquête du temps, Robin Renucci met en scène Oblomov d’après le célèbre roman d’Ivan Goncharov.

Lire la suite.

---

Hors la loi de Pauline Bureau

Pauline Bureau crée à l’invitation de la Comédie-Française Hors la loi, à partir du célèbre Procès de Bobigny qui en 1972 ouvrit une brèche vers la légalisation de l’avortement trois ans plus tard.

Lire la suite.

---

Le Père de Stéphanie Chaillou, mise en scène de Julien Gosselin

Dans le travail de Julien Gosselin, Le Père, porté par le comédien Laurent Sauvage, est un spectacle à part. Court monologue d’un agriculteur ruiné, il s’inscrit néanmoins dans la lignée de ses personnages mélancoliques et de son goût pour les récits, les écritures.

Lire la suite.

---

Vivre !, d’après Charles Péguy, texte et mise en scène Frédéric Fisbach

Inspiré du Mystère de la charité de Jeanne d’Arc de Charles Péguy, Vivre ! joue entre présent, futur et passé pour rendre compte d’un monde « tel qu’il ne va pas ». Une création mise en scène et interprétée par Frédéric Fisbach, aux côtés de Madalina Constantin, Flore Lefebvre des Noëttes, Laurence Mayor et Silvana Martino.

Lire la suite.

---

Un ennemi du peuple d’après l’œuvre d’Henrik Ibsen / adaptation et mes Guillaume Gras

Tomas Stockmann, médecin de la ville dirigée par son frère, découvre que l’eau des bains est polluée. Guillaume Gras met en scène la radicalisation de ce lanceur d’alerte et la servitude volontaire de ceux qui, hier comme aujourd’hui, préfèrent le silence à la responsabilité.

Lire la suite.

---

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *