Tous devant les DRAC le 24 février…


La Cgt Spectacle appelle à agir en convergence avec le SYNDEAC devant les DRAC le vendredi 24 février prochain.


TOUS DEVANT LES DRAC LE 24 FEVRIER …

La Cgt Spectacle appelle à agir en convergence avec le SYNDEAC devant les DRAC le vendredi 24 février prochain.

En plus du  gel maintenu de 6 % des crédits 2012, la loi de finances rectificative qui vient d’être adoptée par l’Assemblée Nationale ampute gravement les crédits 2012 du Ministère de la culture et de la Communication. 

Ce  collectif budgétaire supprime 6 249 000 € sur la diplomatie culturelle, 34 160 500 € en autorisation d’engagement sur la mission culture dont 3 500 500 € sur la création et 9 480 000 € sur la transmission des savoirs et la démocratie culturelle, 22 200 000 € sur le programme médias et industries culturelles  dont 11 millions d’euros sur l’audiovisuel et la diversité radiophonique.

Ajoutons-y  l’augmentation du taux de TVA sur la billetterie, les coûts de cession des spectacles et une partie des subventions reçues. Et pour faire bonne mesure, le projet de « ressources extrabudgétaires » de la filière musicale, le CNM, qui en bout de course pompera 15 millions d’euros minimum sur le budget du Ministère.

Trop, c’est trop, « le candidat » en fait trop !

Mais  encore davantage que nos employeurs, car nous savons bien que lorsqu’on met à mal les entreprises de création en leur ôtant leurs moyens, en bout de course ce sont les salariés (artistes, techniciens, personnels administratifs et d’accueil) qui payent l’addition !

Dès le lundi 27 février, lors de la négociation annuelle des salaires et  des conditions de travail, si nous ne luttons pas contre cette scandaleuse politique de récession tous azimuts, nous connaissons déjà la réponse :

– plus de chômage ;

– moins de revenus ;

– plus de difficultés dans les conditions de travail !

Alors, malgré la proximité de l’appel de la CES et de la CGT contre l’austérité et le pseudo pacte de stabilité européen le 29 février, tous devant les DRAC le 24, c’est le même combat contre le terrorisme néolibéral !

Paris, le  17 février 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *