Jacqueline BIR

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e
Comédien (ienne)
 

Informations professionnelles

1956
D'INÈS Denis, DEBUCOURT Jean, ROLLAN Henri

Membre d'honneur de Rue du Conservatoire.

Née à Oran Chevalier des Arts et des Lettres, elle obtient notamment l’Eve du Théâtre pour Ivanov de Tchekhov en 1964, l’Eve d’honneur en 1992 et le prix du Théâtre Seul en Scène pour Oscar et la Dame rose d’Eric-Emmanuel Schmitt en 2005.

Après avoir étudié au conservatoire de sa ville natale, elle entre au Conservatoire de Paris en 1952 puis à la Comédie-Française où elle reste deux ans.
Au Conservatoire, elle fait la connaissance de Claude Volter (promo 1956), avec qui elle aura deux fils dont l’acteur Philippe Volter (dédécé en avril 2005).

En 1957, le couple s’installe à Bruxelles où Jacqueline Bir fera l’essentiel de sa carrière, avec son mari, au sein de la compagnie qu’ils ont créée ensemble, la Comédie Claude Volter, jusqu’en 1971, puis au Théâtre royal du Parc.

Jacqueline Bir interprète près de 250 rôles.

Elle est membre du conseil d’administration et pensionnaire du Théâtre royal du Parc où elle interprète notamment Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Albee, Tovaritch de Deval, Le roi se meurt de Ionesco, La Danse de mort de Strindberg, Sarah ou le Cri de la langouste de Murrel, Hôtel du lac de Bannier, Phèdre de Racine, L’Ombre du soleil de Malval et Idée, Charlotte ou la Nuit mexicaine de Wouters, Adorable Julia de Maugham et Sauvageon…

Au Rideau de Bruxelles, elle joue également dans Oncle Vania de Tchekhov, L’Idiot de Dostoïevski, Les Noces de sang de Garcia Lorca, Il pleut dans ma maison de Paul Willems, Trois grandes femmes d’Albee…

Au Théâtre Molière elle est à l’affiche de Chaud et Froid de Crommelynck, N’écoutez pas, mesdames et L’Illusionniste de Guitry. Co-fondatrice de la Comédie Claude Volter, elle y interprète Les Femmes savantes et Le Misanthrope de Molière, Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos, L’Aigle à deux têtes de Cocteau, L’Amante anglaise de Duras, etc.

On peut également la voir dans Cher menteur de Cocteau, La Répétition ou l’Amour puni d’Anouilh, Lucrèce Borgia de Hugo, Duo pour une soliste de Kempiski, Le Balcon de Genet, Les Amants puérils de Crommelynck, La Fausse Suivante de Marivaux, Les Miroirs d’Ostende de Willems, Love letters de Gurney, Athalie de Racine, Angelo, tyran de Padoue de Hugo, Grand galop d’Hampton et Wilson, La Vita breve de Willems.

Elle fait également l’ouverture du Théâtre du Parvis dans Vous vivrez comme des porcs d’Arden et du Nouveau Théâtre de Belgique avec Henri Ronse.

Jacqueline Bir tourne également pour la télévision, notamment dans Le Mnemocide, Toi ma meilleure amie, Le Renard à l’anneau d’or, La Banque à malices ou encore Le Temps perdu.