Nicole GUEDEN

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e
Comédien (ienne)
 

Informations professionnelles

1959

CINETEA - Patrick Brisson
15, rue Chapon.
75003 Paris
Tél. : 01 42 78 17 17
E-mail  |  Site Internet

LEDOUX Fernand, YONNEL Jean

Profession : artiste dramatique... Plutôt comique dans mon cas... Emploi : soubrette de Marivaux, moi qui rêvais de jouer Bérénice...

Elève de Robert Manuel au centre de la rue Blanche, je me suis présentée au CNSAD dans Magdelon des <i>Précieuses ridicules</i> avec une ravissante robe vert pomme ! Cela aurait pu passer pour de la provocation... mais non ! J’ai été reçue !

Après une année dans la classe de Jean Yonnel, grand sociétaire de la Comédie-Française que nous appelions "Maître", j’ai demandé à aller chez Fernand Ledoux qui venait d’être nommé professeur, et que j’admirais beaucoup. Il n’avait pas le côté solennel de monsieur Yonnel. Quand on l’appelait "Maître", il répondait : "Oui, Maîtresse !" Une scène classique avec lui devenait un court métrage où l’important était entre les lignes. Nous nous amusions beaucoup !

J’ai de très bons souvenirs également de Jean Meyer, classe d’ensemble ; de Philippe Van Tieghem en littérature ; de maître Lacaze en escrime, dans le hall ; Josita Hernàn en espagnol ; Christon Stuart en anglais...

A ma sortie du Conservatoire, j’ai la chance d’être engagée par Yves Gasc pour jouer Magdelon des Précieuses au T.N.P ! Bonheur d’autant plus grand que, me voyant répéter, Jean Vilar m’engage à l’année et me voilà entourée de Philippe Noiret, Jean-Pierre Darras, Georges Wilson, Michel Bouquet, Jean Négroni, Jean Topart, Maria Casarès, Geneviève Page, Christiane Minazzoli, pour ne citer que ceux-là... Trois années inoubliables, suivies de nombreux spectacles sur les boulevards et à la télévision, avec des metteurs en scène pour lesquels je garde beaucoup d’admiration et d’amitié ! Mon record étant cinq ans non stop du Clan des veuves de Ginette Garcin, avec Jackie Sardou.

Les deux dernières pièces jouées à Paris sont Impair et père avec Roland Giraud et Comédie privée avec Michel Sardou et Marie-Anne Chazel. A la télévision, Fargas avec Guy Marchand et Une vie de Maupassant avec Barbara Schulz.

C’est ainsi que s’est poursuivie ma carrière d’artiste dramatique, en alternant théâtre et télévision, toujours avec le même bonheur, passant de la fille à la mère, puis à la grand-mère !