Véronique Widock

Le statut de ce compte utilisateur est Approuvé·e
Théâtres / Festivals
 

Informations professionnelles

1984
MESGUICH Daniel, VIAL Pierre

« Ce que je cherche sur le plateau, avec les acteurs, au travers des textes : les territoires intérieurs, les structures aléatoires, la présence des corps et leur engagement dans l'espace. Chercher dans la matière du texte comme dans la matière vivante du corps de l’acteur. Construire une structure plus intérieure qu’objective. Entrer dans le temps. J'aime les textes qui ouvrent aux grandes questions de l'existence : l’amour, le lien, l’abandon, la mort, le rapport au temps. A travers le prisme de la lente construction intérieure, mettre en scène les conflits quotidiens et politiques, l’accès à la légitimité d’exister. D’exister. Et de faire valoir, telle qu’on l’entend, cette existence. » Véronique Widock

Sortie du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique en 1984,  Véronique Widock a joué sous la direction de Jean-Pierre Miquel, Jean-Pierre Sarrazac, Eric Mariette, Anita Picchiarini, et avec Daniel Mesguich avant de fonder sa compagnie, la Cie Les Héliades, en 1989. La compagnie s’implante en 1992 dans une ancienne usine de métallurgie à Colombes qu’elle réinvestit pour y bâtir un lieu de création et de recherche théâtrale, ouvert aux publics et baptisé Le Hublot, chantier de construction théâtrale. La troupe s'implique dans la création comme dans la gestion du quotidien au Hublot. La troupe permanente se sépare en 1996 mais la compagnie continue sa vie tout en se détachant progressivement du lieu.

Ainsi, peu à peu, la compagnie va sortir de ses murs après avoir créé seulement au Hublot, sa résidence permanente. Elle va jouer au Théâtre Paris-Villette, à La Coupole / Scène Nationale de Sénart, au TGP à Saint-Denis (CDN), au Bateau-Feu / Scène National de Dunkerque et démarrer deux partenariats structurants qui se déclineront au fil du temps avec l'Avant-Seine / Théâtre de Colombes et La Tempête / La Cartoucherie de Vincennes. La compagnie choisit de tisser des liens forts avec son équipe de création (comédiens, scénographes, créateurs costume, lumière et son), consciente que c'est le temps qui permet de construire ensemble un univers et une esthétique singulière.

Depuis deux saisons, la compagnie a engagé un important travail de recherche autour de l'auteur contemporain Hanokh Levin et de son oeuvre incisive, inclassable et poétique. La dernière création Le Soldat Ventre-creux a été le fruit d’un long cheminement à partir de sessions au plateau sous forme de rencontres et de stages, puis la création de formes courtes présentées hors plateau, à domicile et au sein de  "La Caravane, théâtre ambulant". Au cours de la saison 2014/2015, V. Widock rend hommage aux formes cabaret de Levin en créant Nouvelles représailles en Île-de-France et en Bretagne.  Vie et mort de H, souffre douleur et pique assiette constituera le troisième volet de la trilogie consacrée à cet auteur.