Yano IATRIDÈS


La lumineuse chorégraphe s’est éteinte brusquement ce 20 mai 2015, suite à des problèmes cardiaques. Ses obsèques auront lieu le mardi 26 mai au Funérarium du Père Lachaise à 11h30

Chers tous,

vous qui connaissiez Yano de près ou de loin, j’ai l’immense peine de vous annoncer son décès, tellement soudain, survenu hier matin le 20 mai.

Maman a été hospitalisée il y a deux semaines pour un problème au cœur, qui a engendré de nombreuses complications. C’est à la suite d’un arrêt cardiaque que son cœur s’est arrêté de battre.

Je ne trouve pas les mots pour vous exprimer à quel point elle va me/nous manquer, mais nombre d’entre vous m’ont d’ores et déjà fait part de messages remplis d’amour et d’attention.
Les mots que je retiendrai et qui définissent le mieux maman, je trouve, sont l’immense et entière générosité qui l’habitait, le rayonnement solaire (tellement pleine d’énergie !!) qu’elle dégageait et l’amour et la passion qui l’animait au quotidien.

Je vous informe qu’elle sera incinérée mardi 26 mai, à 11h30 au cimetière du Père Lachaise. Nous n’avons pas prévu de cérémonie, mais Hervé et Julien ont eu l’extrême gentillesse de réserver le bar “le Pascalou” pour ceux et celles d’entre vous qui souhaiteraient se joindre à nous après les obsèques.

Merci à vous tous pour votre soutien,

Affectueusement,

Alice IATRIDES

J’estime que le corps ne doit jamais être un obstacle au travail de l’interprète : même les arythmiques, les manches à balais, les coincés des hanches, les écraseurs d’arpions dansent. Un simple slow devient une valse une fois que l’on maîtrise le ternaire et l’ivresse que donnent les tours!

 

(Biographie prise sur le site du Centre des Arts Vivants
où elle enseignait
)

Yano Iatrides se nourrit, dès le début de sa carrière, de son enfance africaine et de ce sens aigu que le peuple donne à la danse.

Après une formation en danse contemporaine avec Michel Nourkil, François Guilbard et Jean Gaudin, elle est interprète pour les chorégraphes Michèle Dhallu, Marco Berretini, Caroline Marcadé, Christian Bourigault, Pierre Doussaint, Pedro Pauwels, Mic Guillaumes… et soliste pour François Guilbard, Agnes Desfosses et Anne-Marie Rainaud, pour un opéra avec Benat Achiary, et dans un court-métrage produit par Arte, Les amants d’un jour.

Très vite elle ouvre son champ de la danse au théâtre en se confrontant à l’improvisation avec Michel Lopez. Le besoin de quitter la « ballerine » pour retrouver l’homme ou la femme qui danse se confirme.

Elle crée le « Groupe Ecarlate », association d’artistes comédiens, danseurs, musiciens, auteurs avec qui elle chorégraphie et met en scène 6 spectacles de théatre et de rue. En 2007, elle est chorégraphe invitée par Suresnes Cité Danse et crée  Baccarat qui tournera pendant 2 ans.

En parallele, elle travaille en étroite collaboration avec Paul Desveaux (depuis 2000) en tant que chorégraphe et comédienne.
Elle enseigne aux danseurs (préparation au D.E), aux comédiens (école de Chaillot, école d’Asnières, conservatoire de Cergy-Pontoise, école de l’EPSAD…).
Elle joue dans « L’Orage » d’Ostrovsky au Théâtre de la Ville en 2007, dans une fable de J.G.Nordman avec Marie-Isabelle Heck

Depuis sa rencontre avec Paul Desveaux, elle continue de collaborer avec d’autres auteurs, metteurs en scène, musiciens (Stuart Seide, la Cie de rue Acidu, Eugène Durif, Gilles Bouillon, Pierre Vial, Juan Solanas, Michel Lopez, les musiciens TAG, la fanfare de rue « les grooms », Violaine de Carné, Olivier Cruvellier, Nathalie Akoun, Christian François, Bolag Gera, Auguste Saîd et son ensemble de percussions contemporaines…)

Elle chorégraphie et met en scène 2 pièces pour la Cie GérardGérard :  H2O et Coups de foudre.

Elle est appelée aussi pour le coaching de comédiens ou pour chorégraphier des scènes de cinéma ( Vincent Perez pour Fanfan la tulipe, Stephane Freiss pour Albert Camus, Gérard Darmon pour un long métrage Même pas mort, chorégraphie pour L’Homme sans tête de Juan Solanas qui reçoit le César du meilleur court et le prix du jury à Cannes en 2003,…)

Régulièrement, elle participe assidûment à des gros évènements: Spectacle avec « Les Métallos » pour Culture Commune, le festival Banlieues’Arts, pour l’opération « Festimagic »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *