LECTURE MUSICALE DES MISÉRABLES de Victor Hugo Adaptation Pierre Vial


 le 11 Septembre 2020 sur le Parvis de la Mairie du 14eme arrondissement de 21h30 à 7 heures du matin, je participe à la LA LECTURE NOCTURNE DES MISÉRABLES de Victor Hugo, adaptation théâtrale de Pierre Vial orchestrée par la Compagnie “Un excursus” #RéservetaNuit #Savethedate

Distribution (Par ordre alphabétique)

Anne Alvaro, Gaël Baron, Jean-Pierre Becker, Eyala Bouley, Loïc Brabant, Samuel Churin, Andréa El Azan, Francois Delaive, Nathan Gabily, Raffaella Gardon, Anne Kessler, sociétaire de la Comédie Française, Sylvie Laporte, Pierre Alexandre Manbon, Florence Mazot, Asja Nadjar, Fabien Orcier, Claude-Bernard Perot, Charlotte Pascale Pose, Jason Santos, Nicolas et Pierre Vial, sociétaire honoraire de la comédie Française.

Mise en lecture : Barbara Bouley

Assistant : Nicolas Vial

Régisseur général : Ronan Cahoreau-Gallier

Assistant : Paul Buche

Régisseur son : Jonathan Reig

Assistante son : Nadège Milcic

Régisseur lumière : Laurent Patissier

 Chargée d’administration : Danielle Franchitti

Chargée d’accueil : Manola Bouley

 

L’événement, qui s’inscrit dans le cadre du festival de la ville de Paris

 “UN ÉTÉ PARTICULIER”, est gratuit.

La réservation sera obligatoire afin de gérer au mieux la circulation du public en temps de crise sanitaire : 06 63 27 80 88

Précisez bien à vos amis qui souhaiteraient venir de se munir d’un masque et surtout de couvertures

(Nous ne pourrons pas en fournir).

Propositions de la cie UN EXCURSUS 

A la tombée du jour, 21 lecteurs et musiciens se relaient pour lire cette adaptation fleuve mise en espace par Barbara Bouley assistée de Nicolas Vial.

Nous convions les spectateurs à un marathon nocturne devant le parvis de la mairie du 14e. Les spectateurs seront accueillis confortablement dans de petits îlots permettant les regroupements familiaux ou amicaux, dans le respect des contraintes sanitaires. Ils pourront, au gré de leur inspiration, plonger avec les acteurs dans ce marathon nocturne, ou bien venir simplement quelques heures, ou même un instant.

Dispositif scène-salle

Tandis que lepublic sera accueilli dans de petits îlots (petites tables, chaises longues, fauteuils), les lecteurs et musiciens seront situés à une distance «sanitaire» respectueuse du public et nous veillerons aussi à préserver un rapport suffisamment intime, aidé par un soutien vocal de micros.

Pour les lecteurs : Pas d’estrade. Pupitres pour le chœur, les rôles principaux se lisent debout, sur des chaises ou sur une table selon les séquences. Une grande guirlande lumineuse et colorée en fond de scène.

 

Remerciements à Madame Delphine Bürkli Maire du 9e Arrondissement

Il y a un an, nous avons eu le bonheur de donner une lecture marathon de 9 heures sur 3 jours dans la Salle Louis Jouvet du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique accueillis par Claire Lasne d’Arceuil . Cette lecture a permis à notre ancien professeur Pierre Vial de se rendre compte de la force de son adaptation des Misérables: travail d’écriture acharné de 3 années durant lesquelles il a tenté de rester au plus près du texte de Victor Hugo.

 

” On ne peut pas monter les Misérables en 2 heures , car alors ce ne serait  pas “les Misérables”. Aussi la présence du choeur que j’ai imaginée est-elle si importante pour moi, car elle rend possible la restitution intégrale de cette oeuvre magistrale” ( Pierre Vial) 

 

Cette “lecture Marathon” lui a permis de ciseler son adaptation, d’entendre pour la première fois son texte et de donner aux lecteurs-trices mille intentions et indications de jeu. Je crois que nous avions toutes et tous l’impression d’assister avec émotion à notre classe d’interprétation au CNSAD avec ce fabuleux professeur qu’est Pierre Vial. Moment fort , intimiste qui a vite dépassé le stade de la lecture.

 

J’ai le grand bonheur d’interpréter le merveilleux personnage de  Fantine ainsi que divers personnages du choeur.

 

 

 

 

#Savethedate  #ReservetaNuit #Veneznombreux

Résumé

L’action se déroule en France au cours du premier tiers du xixe siècle, entre la bataille de Waterloo (1815) et les émeutes de juin 1832. On y suit, sur cinq tomes, la vie de Jean Valjean, de sa sortie du bagne jusqu’à sa mort. Autour de lui gravitent les personnages, dont certains vont donner leur nom aux différents tomes du roman, témoins de la misère de ce siècle, misérables eux-mêmes ou proches de la misère : Fantine, Cosette, Marius, mais aussi les Thénardier (dont Éponine, Azelma et Gavroche) ainsi que le représentant de la loi, Javert.

TOME 1 : FANTINE

TOME 2: FANTINE ET COSETTE

 

 

 

Quant à Fantine, elle pourrait lui avoir été inspiré par une « fille », comme l’on disait à l’époque, dont il prit la défense un soir de – au risque d’entacher sa réputation – alors qu’elle avait été injustement accusée et traînée au poste de police avec la menace de passer six mois en prison

 

 

 

 

 

 

 dessin de Georges-Antoine Rochegrosse                                        

illustrant le recueil Choses vues de Victor Hugo.

Maison de Victor Hugo, vers 1888.

Origine de Fantine

Dans son recueil posthume Choses vues, Victor Hugo rapporte une anecdote intitulée l’« origine de Fantine », qu’il date du 9 janvier 1841. Sortant d’un dîner parisien chez le couple Girardin, l’auteur témoigne avoir assisté à l’altercation entre un jeune bourgeois et une prostituée conséquemment à une mauvaise plaisanterie du malotru qui appliqua par surprise une poignée de neige dans le dos de la femme. Celle-ci fut emmenée au poste de police par deux sergents de ville et menacée de six mois de prison par le commissaire pour voies de faits sur la place publique. Grâce à sa déposition, Victor Hugo parvint à faire relâcher la malheureuse. L’épisode inspirera les chapitres « Le désœuvrement de M. Bamatabois » et « Solution de quelques questions de police municipale » des Misérables.

Les émeutes de juin 1832.

 

Fantine a été notamment incarnée au cinéma et à la télévision par :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *