Décès de notre amie Saskia Cohen Tanugi ( promo 1978)


Nous avons la grande tristesse d’apprendre le décès de Saskia Cohen Tanugi à l’âge de 61 ans. Elle est enterrée à Jérusalem ville dans laquelle elle a poursuivi sa carrière professant et continuant en Israël à mettre en scène des pièces de Shakespeare avec son groupe d’étudiants. Nous adressons nos sincères condoléances à sa famille, sa fille et ses petits-enfants.

 

Credit: Photo by Warner Bros/Kobal/Shutterstock 

HOMMAGES

Merci au Figaro

https://www.lefigaro.fr/theatre/mort-de-saskia-cohen-tanugi-une-metteuse-en-scene-de-theatre-audacieuse-20200727

Merci à Madame Armelle Heliot pour ce bel hommage

http://lejournaldarmelleheliot.fr/saskia-cohen-tanugi-persistance-de-letoile/

Merci à Théâtre du Blog

http://theatredublog.unblog.fr/2020/07/21/adieu-saskia-cohen-tanugi/?fbclid=IwAR0tQYJbDoefHKkQfx2gmTf31cUrMEiaS4xHcK9jNsH5coqP5V3oBi1Qu7g

 

Merci à infoJmoderne

http://infojmoderne.com/index.php/2020/07/28/mort-de-saskia-cohen-tanugi-tunisienne-et-israelienne-talentueuse/

Merci à Koide9enIsraël

http://koide9enisrael.blogspot.com/2020/07/mort-de-saskia-cohen-tanugi-une.html#more

Merci à Gilles Costaz de WebThéâtre

http://La mort de Saskia Cohen Tanugi https://www.webtheatre.fr/La-mort-de-Saskia-Cohen-Tanugi

________________________________________________

Elle est diplômée de l’Université hébraïque de Jérusalem, de l’Université Sorbonne-Paris III (Master), et du Conservatoire national supérieur d’art dramatique.

À la demande de son professeur de littérature, elle crée son premier spectacle à 16 ans : Alice au pays des merveilles. En 1977, elle met en scène au théâtre du Rio, avec un groupe de jeunes acteurs comme Danuta Zarazik, Fred Serra, Marie Maffre, une série de spectacles courts, sur différents thèmes. Le 7e Labyrinthe est écrit à partir de textes de cinéma. La révolte du ghetto de Varsovie est mise en scène à partir de documents historiques.

Par l’intermédiaire de son professeur de russe, elle fait un voyage d’étude de plusieurs semaines, à Moscou et Leningrad. Puis après un an d’étude en Architecture et une formation dans les classes de Daniel Mesguich, elle rentre au Conservatoire national supérieur d’art dramatique, où elle étudie sous la direction d’Antoine Vitez, Pierre Debauche, J.P Miquel et P. Vial. Au conservatoire, elle crée pour Nathalie Becue, Roméo et Juliette qu’elle traduit et adapte en rajoutant des personnages afin de distribuer un nombre supérieur de rôles à ses camarades de promotion. Puis, après avoir travaillé sous la direction de Jean Pierre Klein, elle prépare une performance sur la punkitude.

Elle part suivre en Angleterre une formation au théâtre shakespearien. Valérie Quennessen et Remi Kolpa Kopoul deviennent ses références musicales. Elle rentre à Libération et publie plusieurs articles en double pages sur la musique anglaise. À sa sortie du conservatoire elle participe au tournage de Jamais plus jamais, un James Bond avec Sean Connery, Bernie Casey, Barbara Carrera, Klaus Maria Brandauer, Kim Basinger et Max von Sydow dirigés par Irvin Kershner. Puis elle met en scène le Marchand de Venise au TGP.

En 1984 elle écrit une œuvre théâtrale de science-fiction sur le thème de l’eau, produite par le festival d’Avignon. Elle suit un stage à l’école de formation des officiers de Saint-Cyr Coëtquidan et crée Technique pour un coup d’État avec dans le rôle principal Jean-Marc Barr. Elle participe à la préparation d’une œuvre théâtrale sur les Refuzniks.

En 1988, elle part pour la Nouvelle-Calédonie où elle travaille pendant plus d’une année à la préparation du festival des arts du Pacifique. Cent kanaks et mélanésiens représentant la grande terre, Lifou et Maré participeront à cette œuvre représentant la culture contemporaine et la tradition retransmise par les anciens. À la demande de Christian Blanc, elle travaille à l’élaboration d’une « Maison de la Ratp ». Elle met en scène au studio des Champs-Élysées Élisabeth Depardieu et Jean Michel Dupuis, dans l’œuvre du Soviétique en:Alexander Gelman. Gérard Depardieu soutient ce travail artistique et propose la production d’un film sur Naples à partir d’un scénario qu’elle écrit sur la ville italienne.

Elle travaille en collaboration avec Patrick Grandperret, à l’écriture d’un scénario sur l’Afrique contemporaine, puis avec Xavier Castano a l’écriture de Veraz, dont le rôle principal est interprété par Kirk Douglas. Bernardo Bertolucci lui demande de travailler sur Little Buddha. En parallèle, elle commence un travail sur Ibn Gabirol et les auteurs judéo-espagnols de l’âge d’or séfarade. Elle est chargée par l’ancien garde des Sceaux et ministre de la Culture de la responsabilité de la programmation d’un théâtre d’arrondissement dans la ville de Paris. Elle travaille à l’élaboration de l’œuvre théâtrale Le Vieil Homme et le Molosse pour Greg Germain.

En 1998 elle participe à l’écriture d’un scénario sur Musset et George Sand pour Diane Kurys. En 1999 elle adapte Mademoiselle Else d’Arthur Schnitzler, pour le théâtre. Cette œuvre est récompensée par plusieurs Molière.

En 2000 elle est responsable d’un atelier de théâtre à l’université hébraïque de Jérusalem. Elle écrit plusieurs œuvres sur le Proche-Orient dont Caleb et Yoshua, Judith Epstein, La Vieille Femme du 55 rue Gabirol, Les Deux Jeunes Filles de Netanya, Avant qu’Ophélie ne…, Lettres d’intifada, le journal, lettres à Élisabeth, elle traduit Joshua Sobol(en) et publie plusieurs articles sur l’art moderne au Proche-Orient dans les colonnes culturelles de différents journaux.

Elle participe à l’écriture de Little Buddha de Bernardo Bertolucci.

Elle participe au groupe d’écriture du scénario des Enfants du siècle de Diane Kurys.

 


Dr Shoshana Saskia Cohen Tanugi

Par l’Université hébraïque de Jérusalem, 2015

Le titre de sa thèse est «Discours performatif des reines bibliques dans les tragédies de Jean Racine, Esther et Athalie”

Autres études
Diplômée d’un Master avec mention, de la Société des Langues, Lettres, Arts et Contemporains, Études de Théâtre à l’Université Sorbonne-Paris III, 2007 .

Elle reçoit son Diplôme National du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique   C.N.S.A.D. décerné par le ministère de la Culture et de la Communication en 1981.

Elle a obtenu son diplôme national Bac Mathématiques et sciences de la Terre Formation au Rose Bruford College of Sidcup, Royaume-Uni (1980)

Saint Cyr Coëtquidan (1985)

L’Ecole du Louvre Paris (1987-1990).
Cours (enseignant)
2008-2010:
L’Université hébraïque de Jérusalem

Département de théâtre

Discours de femmes dans les comédies de William Shakespeare

Human Voice de Jean Cocteau

Reading Molière

Affaire Dreyfus (études suivies de performances publiques).

Autres rendez-vous

Conférence Rotheberg International School, Université hébraïque de Jérusalem:
Pièces de théâtre de Joshua Sobol, (Août 2009).

Enseignante et metteure en scène, programme pour étudiants diplômés 4e année, Emunah College for Art et Technology, Jerusalem (avril, mai, juin 2009).

Enseignante et metteure en scène, Beit Zvi School Of The Performing Art (2006-2004). Professeur, Ohalo Academy Golan (2004-2002).

Directrice de la programmation au Théâtre 13, Paris (1999-1995).

Professeure à l’Ecole du Théâtre National de Chaillot (1998-1992).

Instructrice  et metteure en scène de la délégation calédonienne de 80 interprètes et artistes invités à se produire au Festival Du Pacifique Arts (1988).

Scénariste
Michel Ange et Vittoria Colonna (2014-2013)

Travail à la documentation, “Little Boudha” par Bernardo Bertolucci, Ciby 2000 (1991-1992)

Co-auteure “Le maître des éléphants” par Patrick Grandperret, Ciby 2000 (1993)

Co-auteure “Veraz”  de Xavier Castano avec Kirk Douglas (1990).

Sean Connery en Micheline Roquebrune op Schiphol .                23 november 1983

Actrice dans James Bond, ne plus jamais dire jamais avec Sean Connery, Berny Casey, Kim Bassinger, rôle Nicole (1983).

Elle est metteure en scène de théâtre classique depuis 1981 et journaliste depuis 2007.

Bourse de recherche décernée par la Fondation Nordmann, Suisse (2014-2013) et par l’Université hébraïque de Jérusalem (2010) 

 

ECRITURE

Pour se le procurer

https://www.amazon.fr/Judith-Sh-Saskia-Cohen-Tanugi/dp/2823115684?fbclid=IwAR2aqHBIW2VG0QOnIJ7bCCGrkurT09ZXdFpSjUZnSuSw8rsxDGRmafMq3J4

Son dernier livre

IL EST POSSIBLE DE LE COMMANDER
Librairie Gallia, 6 Rue Mea Shearim Jerusalem BP 50083,
Fax: 972 – 2-5374925.
Téléphone : 972 – 2-537-4925
50 SHEKELS 12 EUROS

PRESSE

 

ARMELLE HÉLIOT https://blog.lefigaro.fr/theatre/2009/12/saskia-cohen-tanugi-toujours-a.html?fbclid=IwAR0hxXe4VTvnMGCFEDMrSTkTraR9oQYNJqGHOroRuKbwSH4N6tBV8LV3lH0

http://www.regietheatrale.com/index/index/affiches_theatre/resultat.php?recordID=2244&titre=Le+Marchand+de+Venise&auteur=William+SHAKESPEARE&fbclid=IwAR0HZ_TQTIi7tbTTdMU4Ybaq4dJoa2Ki_gXC25iwzKwh4ZOn9oczB79zg-Q

LE MARCHAND DE VENISE

https://www.lemonde.fr/archives/article/1983/11/29/saskia-cohen-tanugi-une-nature_2846591_1819218.html

http://www.regietheatrale.com/index/index/affiches_theatre/resultat.php?recordID=2244&titre=Le+Marchand+de+Venise&auteur=William+SHAKESPEARE&fbclid=IwAR0HZ_TQTIi7tbTTdMU4Ybaq4dJoa2Ki_gXC25iwzKwh4ZOn9oczB79zg-Q

https://www.lesarchivesduspectacle.net/?IDX_Spectacle=6630&fbclid=IwAR0urfjhv0B0KeqNIMenfECUo3DdPGF-anr25cAHn-7LWwKNFpGNq2uNPgw

 

 

3 commentaires sur “Décès de notre amie Saskia Cohen Tanugi ( promo 1978)”

  1. Gozlan dit :

    Certaines personnes paraissent immortelles, Saskia en faisait partie… Vitalité, générosité…

  2. Alain Pinel dit :

    c’est une très grande peine pour moi aussi. Dans tous ses amis, je sais que Saskia me gardait une petite place. je l’ai connu et suivi à Grenoble très tôt, et nous avons été près dans notre amour du théâtre, de la scène…des moments précieux. Ces souvenirs prennent du sens aujourd’hui en particulier. Merci Saskia de ton amitié toutes ces années.

  3. hobby sharon dit :

    pardon Saskia, c’est terrible que tu sois morte il y a 4 jours je me disais ça fait longtemps que Saskia n’a pas appelé, j’avais peur de ta vie “la bàs”, où tout était si différent et si difficile, merci de ta vitalité de ton énergie de tes espérances et de innombrables compliments et encouragements… je suis dans le silence de ta mort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *