MORT DE PHILIPPE ADRIEN


 

Nous adressons nos sincères condoléances à la famille de Philippe Adrien, à ses proches et à tous ses compagnons de route. Une pensée particulière au Théâtre de la Tempête.

C’est une grande tristesse pour Rue du Conservatoire d’apprendre le décès de Philippe Adrien qui fut  professeur au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de 1989 à 2003. Il y écrit Instant par instant, en classe d’interprétation, publié chez Actes Sud.

/ hommage / La mort de Philippe Adrien, l’emblématique directeur du                         théâtre de la tempête

Philippe Adrien, l’ancien directeur du Théâtre de la Tempête est décédé à l’âge de 82 ans, a annoncé la direction du théâtre. Il aura marqué ce lieu, en le dirigeant de 1996 à 2016. L’équipe lui rendra un hommage public prochainement.

C’est à la fin des années 60 que Philippe Adrien, alors acteur, se fait connaître comme auteur dramatique : La Baye est montée en 1967 par Antoine Bourseiller, avec Jean-Pierre Léaud et Suzanne Flon – puis trente ans plus tard par Laurent Pelly et, en 2017, cinquante plus tard, par Clément Poirée, au moment du passage de relais entre Philippe Adrien et Clément Poirée à la direction du Théâtre de la Tempête.

Philippe Adrien pose ses valises à la Cartoucherie en 1985, après avoir dirigé le Théâtre des Quartiers d’Ivry à la suite d’Antoine Vitez en 1981. Il y fonde l’Atelier de Recherche et de Réalisation Théâtrale. Et en 1986, il prend la direction du Théâtre de la Tempête jusqu’à son départ en 2016.

En 1983, il est invité à mettre en scène à la Comédie-Française Amphitryon et Le Médecin Volantde Molière. Suivront, avec la même troupe, Maman revient, pauvre orphelin de Jean-Claude Grumberg, Point à la ligne de Véronique Olmi, L’Incorruptible de Hugo von Hofmannsthal, Monsieur de Pourceaugnac de Molière, Extermination du peuple de Werner Schwab, Arcadia deTom Stoppard et Les Bonnes de Genet. Cette période est aussi pour Philippe Adrien marquée par son enseignement (1989-2003) au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique.

Ses relations avec le continent africain ont conduit Philippe Adrien à monter au Théâtre de la Colline, Kinkali d’Arnaud Bédouet (Molière du meilleur spectacle de création en 1997) ; à aborder la question de la colonisation avec Mélédouman de Philippe Auger, puis Le Projet Conrad, adaptation de la nouvelle Un Avant-poste du progrès et, en 2014, Boesman et Lena de l’auteur sud-africain Athol Fugard.

En 2010, il rencontre un succès immense avec Le Dindon de Feydeau, récompensé par 4 nominations aux Molières, puis par une tournée pendant trois ans avant une reprise au Théâtre de la Porte Saint-Martin. En 2017, il créé Le Bizarre incident du chien pendant la nuit, son dernier spectacle à La Tempête qui révèle sur scène son fils, Pierre Lefebvre-Adrien.

Stéphane Capron ( Sceneweb)

 

https://sceneweb.fr/la-mort-de-philippe-adrien-lemblematique-directeur-du-theatre-de-la-tempete/

 

1 commentaire pour “MORT DE PHILIPPE ADRIEN”

  1. Duchesne dit :

    Bonsoir, je suis comme beaucoup très triste de sa disparition , -j avais toujours espoir de le revoir ns dire un petit bonjour. Je garde de très beaux souvenirs de ses mises en scène.
    Mes pensées vont vers ses proches et son fils remarquable acteur
    Mes plus beaux souvenirs de theatre
    Très cordialement N Duchesne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *