UNE FILLE SANS PERSONNE de Carine Lacroix


 

Une fille sans personne de Carine Lacroix

De quoi ça parle ?
Iris rêve de s’échapper, comme toutes les détendues,autour d’elle .Echapper au bruit, aux humiliations, à la peine Elle y parvient graĉe à aux mots et à Camille qui anime un atelier d’écriture à la prison et qui lui  propose de lui envoyer par courrier, autant qu’elle le souhaite, ses textes La correspondance est le seul moyen de communication illimité en prison. Iris reprend confiance. Camille devient sa confidente Mais jusqu’à quel point les mots peuvent-ils combler la solitude et la peine ?

Note d’intention

Une fille sans personne  parle d’un sujet encore tabou : les femmes en prison.  Il donne corps et voix  à ces femmes trop souvent invisibles.  A ma connaissance, on  parle très peu de  ce sujet au plateau .Le  texte ,  puissant et poignant de l’autrice  Carine Lacroix ( qui a une quarantaine d’années) est magnifique.( édité aux éditions L’avant-scène théŝtre en 2013 ). J’ai eu un véritable coup de cœur et j’y ai donc mis toutes mes tripes ..J’ai commencé doucement , par des mises en  lecture devant des amis, puis,  des endroits style cave ou minuscules lieux  , puis une générale en février 2020 au Le 100 ECS, joué à Bagneux dans le cadre de la journée de la Femme le 8 mars 2020  ; le 5 octobre  2020 dans le cadre des RV de la  Nation à Comédie Nation ( quand le spetctacle questionne notre société) et le 18 mars dans le cadre des rencontres artistiques ” Scènes sur Seine” – édition 2020 reporté en mars 2021  , le 18 juin 2021 dans le cadre du mini festival organisé par la Lucarne d’Ariane ( qui reinsert les sorties de prison par l’art) ” Paroles de  femmes” à Montreuil dnas l’association “Comme Vous Emoi”

“Une fille sans personne”  est  une création  inédite  ( le  texte, écrit en 2013 n’a  jamais  été monté ) , qui donne corps et voix aux femmes détenues ,  les invisibles , les “exclues” de la société . Il  aborde des thèmes clés   :  Qu’est-ce que la Liberté, la liberté intérieure ou extérieure, la solitude, l’isolement , le pouvoir de l’écriture, des mots qui libèrent ou qui noient.”

 

Dans ma mise en scène, j’ai voulu aussi beaucoup de poésie, de moments  de grâce , ( c’est presque un seul en scène, j’interprète la détenue, Iris ) , une musique et quelques  passages vidéos qui apportent aussi un  peu de “légèreté”  . Mettre de la Beauté dans le désespoir.

L’Histoire est celle d’une  détenue  , Iris ( que j’interprête ) qui va vivre au fil des mois  en détention une libération grâce aux échanges épistolaires avec une animatrice d’atelier d’écriture ..  on y trouve des moments de désespoirs, une description assez violente de l’univers carcéral  entre femmes, du système ” qui ne sait pas guérir” et aussi des moments très spécifiques féminin ( la sexualité en prison  ,le pb des règles en prison que les détenues perdent ; le harcèlement ,etc etc ) . On alterne joie, colère, désespoir, poésie, espoir , humour,  la Beauté dans le  désespoir…J’ai évité le pathos et le larmoyant, le texte est suffisamment beau pour ressentir ce cauchemar par les mots…

 


“Vu le contexte dans lequel nous sortons progressivement , je pense que tout le monde peut se sentir concerné et comprendre ce que c’est que ‘l’isolement et l’enfermement, ce que c’est que de rester enfermer entre ‘ 4 murs” toutes la journée…comment ne pas “péter un cable”… comment rester Humain en prison…c’est tout cela  que j’aimerais que les  spectateurs entendent …à travers “une fille sans personne”…

 

PRESSE

http://bclerideaurouge.wordpress.com/

https://www.romainparis.fr/rencontres-entres-artistes-emergeants-scenes-sur-seine/

https://www.laruedubac.fr/une-fille-sans-personne

 

http://pianopanier.com/une-fille-sans-personne/

 

DOSSIER DE PRESSE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *