Reprise :  » Guerre » de Lars Norén mise en scène Christian Benedetti

Le par Rue du Conservatoire - Commentaires (0)

Guerre

Christian Benedetti adapte magistralement la pièce du suédois Lars Norén. Ce retour d’un soldat que l’on n’attendait plus raconte l’indicible. Un illustre moment de théâtre.

Christian Benedetti adapte magistralement la pièce du suédois Lars Norén. Ce retour d’un soldat que l’on n’attendait plus raconte l’indicible, la tragique vérité de la guerre et de ce qu’elle entraîne. Un illustre moment de théâtre d’une rare intensité de jeu qui marque les esprits.

Théâtre-Studio à Alfortville

du 26 février au 16 mars 2024

 

  • L’instant du retour chez soi

« Quand on était dans le camp, on parlait souvent de ce qui allait se passer quand la guerre serait finie et quand on serait libre… Et tout le monde rêvait que tout serait comme avant… Que tout serait comme d’habitude… »

La pièce s’ouvre à la fin d’une guerre. Plus précisément à cet instant du retour chez soi, lorsque tout semble derrière soi mais qu’il reste encore un dernier pas à faire.

Lars Göran Ingemar Norén est un poète, metteur en scène, dramaturge et auteur suédois né le 9 avril 1944 à Stockholm en Suède et mort le 26 janvier 2021 dans la même ville. Il crée Guerre (Krig) en 2003.

« Le public et les acteurs doivent respirer ensemble, écouter ensemble. Dire les choses en même temps. Je préfère un théâtre où le public se penche en avant pour écouter à celui qui se penche en arrière parce que c’est trop fort ». Lars Norén

  • La presse

« Il y a une irrésistible beauté dans ces textes aux dialogues secs et crus, aussi dépouillés que ceux qui les profèrent. La beauté radicale de l’acteur dans son absolue et métaphysique solitude. » Fabienne Pascaud, Télérama TTT

« Un théâtre brut, sans esbroufe, au plus près de la vérité d’un grand texte. » La Terrasse

« Dans cette forme d’écriture elliptique, les silences s’avouent infiniment parlants, car le metteur en scène possède, au plus haut point, l’art de suggérer les affects par le truchement de corps en expectative (…) Christian Benedetti, qui dirige le Théâtre-Studio d’Alfortville depuis 1997, continue d’en faire un haut lieu d’exigence artistique entre tous digne d’éloge. » L’Humanité

« Christian Benedetti offre, en son Théâtre-Studio, son art de la mise en scène et de la direction d’acteurs à une pièce rare, exigeante et d’une noirceur absolue. »Toute la culture

« La « guerre » comme motif de survie (…) Lars Norén et Christian Benedetti soulèvent des questionnements sans offrir des réponses arrêtées. (…) cette Guerre continue longtemps après de nous hanter. » Sceneweb

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Guerre » de Lars Norén : comment vivre après l’horreur ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fonds de solidarité
Le fonds de solidarité est susceptible d'aider tout adhérent issu de notre école en difficulté passagère, sous forme de don.
Faire un don
Soutenez les activités de l'association.
Recherche
Annonces et offres
Retrouvez les annonces et les offres d’emploi de nos partenaires.